Fonctionnement de la technologie DLP

1. Le semi-conducteur qui continue à réinventer la projection

Au cœur de chaque système DLP® se trouve un semi-conducteur optique, appelé puce DLP®, qui fut inventé par le Dr Larry Hornbeck de Texas Instruments en 1987.

La puce DLP est peut-être le commutateur de lumière le plus sophistiqué au monde. Elle est composée d'une matrice rectangulaire qui contient jusqu'à 2 millions de miroirs microscopiques montés sur charnière ; la taille d'un miroir microscopique est inférieure à un cinquième du diamètre d'un cheveu humain.

Lorsqu'une puce DLP est synchronisée avec un signal vidéo ou graphique, une source de lumière et une lentille de projection, ses miroirs peuvent réfléchir une image numérique sur un écran ou toute autre surface. La puce DLP, associée aux composants électroniques de pointe qui l'entourent, produit des images fixes et vidéo remarquables, qui ont totalement redéfini les standards de qualité graphique.

2. Image en niveaux de gris

Les miroirs microscopiques de la puce DLP pivotent en direction de la source lumineuse d'un système de projection DLP (ACTIVÉ) ou s'en éloignent (DÉSACTIVÉ). Cela permet de créer un pixel lumineux ou sombre sur la surface de projection.

Le flux numérique du code de l'image transmis au semi-conducteur active et désactive chaque miroir plusieurs milliers de fois par seconde. Lorsqu'un miroir est plus souvent activé que désactivé, il réfléchit un pixel gris clair. À l'inverse, un miroir qui est plus souvent désactivé qu'activé réfléchit un pixel gris plus sombre.

Ainsi, les miroirs d'un système de projection DLP peuvent réfléchir les pixels en utilisant jusqu'à 1024 niveaux de gris pour convertir le signal transmis à la puce DLP en une image en niveaux de gris extrêmement précise.

3. Ajout de couleur

La lumière blanche générée par la lampe dans un système de projection DLP passe à travers un filtre chromatique avant d'atteindre la puce DLP. La lumière est ainsi filtrée en un minimum de rouge, vert et bleu, ce qui permet à un système de projection DLP à une puce de créer au moins 16,7 millions de couleurs.

Grâce à la technologie BrilliantColor™, des couleurs supplémentaires sont ajoutées (dont le cyan, le magenta et le jaune) pour étendre la palette de couleurs et obtenir des images éclatantes de réalisme. Certains projecteurs DLP utilisent un système d'éclairage LED, qui remplace la lampe blanche traditionnelle. Par conséquent, la source de lumière émet les couleurs nécessaires, éliminant le filtre chromatique. Certains systèmes DLP reposent sur une architecture à trois puces, notamment les projecteurs destinés aux applications à forte luminosité pour salles de concert ou de cinéma. Ces systèmes sont capables de produire pas moins de 35 trillions de couleurs.

Les états « activé » ou « désactivé » de chaque miroir microscopique sont synchronisés avec les couleurs élémentaires. Par exemple, un miroir devant projeter un pixel violet ne réfléchira que la lumière rouge et bleue sur la surface de projection. Ces couleurs sont ensuite mélangées pour obtenir la nuance voulue de l'image projetée.

4. Applications et configurations

SYSTÈME DE PROJECTION DLP À UNE PUCE

De nombreux vidéoprojecteurs et téléviseurs HD dotés de la technologie DLP sont basés sur une configuration à une seule puce comme celle décrite ci-dessus.

La lumière blanche passe à travers le filtre d'une roue chromatique, provoquant la projection séquentielle de lumière rouge, verte et bleue, ainsi que d'autres couleurs primaires telles que le jaune, le cyan et le magenta, sur la surface de la puce DLP. La commutation des miroirs et la durée proportionnelle de leur « activation » ou « désactivation » sont synchronisées en fonction de la lumière qui leur est envoyée. Les couleurs séquentielles se mélangent ensuite pour former l'image en couleur que vous voyez à l'écran.

SYSTÈME DE PROJECTION DLP À TROIS PUCES

Les projecteurs dotés de la technologie DLP destinés à des applications à forte luminosité, notamment la projection cinématographique ou sur grand écran, reposent sur une configuration à trois puces pour reproduire des images impressionnantes, qu'elles soient animées ou fixes.

Dans un système à 3 puces, la lumière blanche générée par la lampe passe à travers un prisme qui la sépare en rouge, vert et bleu. Chaque puce DLP est identifiée à l'une de ces trois couleurs. La lumière de couleur que les miroirs microscopiques réfléchissent est ensuite amalgamée et passe à travers la lentille de projection pour créer une image.

Quelle que soit l'application ou l'utilisation, les projecteurs dotés de la technologie DLP continuent à repousser les limites de la qualité d'image et de la performance vidéo. Et c'est bien grâce à une petite puce d'imagerie numérique équipée de millions de miroirs microscopiques (la technologie de projection numérique) que l'on obtient une qualité d'image exceptionnelle...